Il fut un temps où les hommes suivaient les étoiles.
Un temps où le ciel et la terre dialoguaient secrètement,
presque amoureusement. Ce film raconte cette histoire, celle
d’un homme amoureux d’une étoile.
Le film fait dialoguer deux voix.
La voix masculine, sorte de chant, comme le choeur des
ouvriers américains, pionniers du grand Ouest, bâtisseurs de
villes déjà fantômes, constructeurs défiant la nature; cette
voix sans âge, sans corps et sans visage est une voix végétale,
organique, liée au désert, mais c’est aussi et surtout une voix
d’outre-tombe, une odeur émanant de la terre aride et sans
vie, un chant inondant le paysage, un coeur qui sommeille, un
secret fondateur.
La voix féminine est celle d’une étoile, d’une lumière bien
plus intense que l’astre du jour, guidant les premiers pionniers
américains se ruant vers l’or, la douleur et la joie. Cette voix
est aussi celle d’une femme singulière, vivant à Las Vegas,
une femme qui perd aux jeux comme en amour, une femme
qui parle à la fois aux vivants et aux morts, et qui regarde le
monde, son monde, comme si elle n’était déjà plus là.
Vega est donc l’histoire d’un amour impossible entre une
nation et une étoile, une pierre et un lézard, une odeur et un
cheval de porcelaine, une femme et un homme.

---

Vega
27 min
2014
Couleur, sonore

Écriture, image, son, musique, montage
Charlène Bogani
Alex Chevalier
Marina Guyot
Adrien Hoffmann-Hervé
Gaëtan Larant
Cédric Loire
Alex Pou
Leslie Pranal
Stéphane Thidet

Assistance montage
Fabrice Guérinon

Voix
David Marker
Marie-Camille Dodat

Traduction
Adam Biles

Avec
Leslie Pranal

---